5 raisons pour apprendre le solfège à la guitare

5 raisons pour apprendre le solfège à la guitareVoilà une question qui vous tracasse peut-être…

Faut-il apprendre le solfège pour jouer de la guitare ?

C’est, en tous cas, une crainte présente chez beaucoup d’apprentis guitaristes !

Il est vrai que l’apprentissage du solfège n’a pas toujours une image très reluisante.
Beaucoup de gens qui ont eu la chance de pouvoir commencer la musique assez jeunes et ont été malheureusement dégoûtés très vite par une expérience « solfégistique » traumatisante !

Si on compare la musique avec notre langage, apprendre le solfège avant de jouer d’un instrument reviendrait à apprendre à lire et à écrire avant même d’apprendre à parler.

Qu’est-ce que le solfège ?

Avant de pouvoir juger l’utilité du solfège, il s’agit de comprendre de quoi il s’agit…
Le solfège n’est ni plus ni moins qu’un outil d’écriture de la musique.
Pendant des siècles, aucun moyen technique ne permettait de figer la musique pour la faire partager aux générations futures.
Pas de magnétophones, pas de cassettes, pas de CD, Jean-Sébastien Bach n’avait même pas d’Ipod, c’est pour dire !
Le fait de maîtriser un outil écrit qui puisse être compris et interprété par des musiciens d’autres origines, d’autres cultures, plusieurs décennies voire plusieurs siècles plus tard a été un atout majeur.

Aujourd’hui, les moyens techniques ayant évolué de manière considérable, il n’a jamais été aussi facile d’avoir accès à l’information, qu’il s’agisse d’apprendre la guitare comme de découvrir la vie cachée des escargots de Bourgogne !

5 raisons pour apprendre le solfège

Plutôt que de vous imposer une vision fermée vous indiquant que vous devriez faire, j’ai pris le parti de vous exposer 5 raisons pour apprendre le solfège et 5 raisons pour ne pas l’apprendre.

Voici pourquoi vous devriez apprendre le solfège à la guitare :

  1. Le solfège est une notation universellement reconnue
    Le solfège est utilisé par des musiciens d’horizons très différents, quel que soit l’instrument, quel que soit le style de musique, et dans la plupart des cultures musicales.
    C’est donc un outil universel qui devient essentiel lorsqu’on veut communiquer la musique par écrit avec d’autres musiciens, adapter à la guitare des morceaux écrits pour d’autres instruments.
    Ou encore si vous souhaitez vous-même jouer de plusieurs instruments.
  2. Le solfège permet de travailler sa mémoire visuelle
    Apprendre à lire la musique en suivant une partition permet de créer un lien entre ce que l’on visualise et ce que l’on entend.
    Ainsi, on apprend peu à peu à entendre la note suivante dans sa tête à la simple vue de son symbole sur la partition, avant même de jouer cette note sur la guitare.
    Avec l’habitude, ça permet d’apprendre et de mémoriser plus facilement les nouveaux morceaux.
  3. Le solfège permet une meilleure compréhension de la théorie musicale
    L’aspect visuel du solfège aide à repérer les notes qui constituent un accord ou une gamme, à en comprendre le lien et donc de mieux utiliser ces notions théoriques.
  4. Le solfège est la seule notation du rythme qui soit reconnue
    Lorsque l’on souhaite écrire ou lire un rythme, y compris à partir de tablatures, la notation rythmique utilisée est systématiquement celle du solfège.
    Savoir déchiffrer ce rythme est donc un atout majeur.
  5. La maîtrise du solfège apporte une crédibilité certaine
    Il faut avouer que le solfège est assez rarement le point fort des guitaristes.
    Le fait de le maîtriser apporte la reconnaissance de ses pairs au guitariste qui a fait l’effort de l’étudier.

Nous verrons dans la deuxième partie qui sera disponible dès demain 5 raisons pour ne pas apprendre le solfège.

En attendant, avez-vous déjà une opinion sur la question ?

Laissez vos commentaires...

Catégories : Lecture

Mots-clés : , , ,