5 raisons pour ne pas apprendre le solfège à la guitare

5 raisons pour ne pas apprendre le solfège à la guitareNous avons vu dans la première partie l’utilité de l’apprentissage du solfège à travers de 5 raisons principales…
Lisez cette première partie si vous ne l’avez déjà fait.

Voici aujourd’hui les arguments opposés à travers 5 raisons pour ne pas apprendre le solfège à la guitare.

5 raisons pour ne pas apprendre le solfège à la guitare

  1. Le solfège n’indique pas où se situe la note à jouer
    Nous avons vu que le solfège est une notation universelle qui permet à tous les instrumentistes, quel que soit leur instrument, de lire et d’interpréter une œuvre musicale, qu’elle ait été composée la veille ou plusieurs siècles auparavant.
    Mais c’est précisément cette universalité et cette polyvalence du solfège qui ne lui permet pas d’être adapté à 100% à la guitare.
    Le solfège indique quelle note vous devez jouer sur votre instrument.
    L’inconvénient, c’est que la guitare possède le plus souvent 6 cordes et on va pouvoir retrouver cette même note à plusieurs endroits sur le manche (souvent 3, 4 voire 5 emplacements différents).
    On devra donc en permanence tenter de choisir le meilleur emplacement en fonction des notes précédentes et des notes suivantes de manière à faciliter les enchaînements.
  2. Le solfège n’indique pas les techniques à utiliser à la guitare
    La guitare est un instrument très expressif sur lequel on peut utiliser de nombreuses techniques pour donner vie aux notes ou aux mélodies.
    Or, la plupart de ces techniques ne sont pas représentées par le solfège, et l’interprétation est donc moins bien décrite par la partition.
  3. Maîtriser le solfège à la guitare demande du travail et du temps
    A l’instar de l’écriture et de la lecture, l’apprentissage ne se fait pas en 24h.
    Ça demande une pratique régulière et un certain temps avant de rendre la lecture naturelle.
    Le problème c’est que cette apprentissage est parfois rébarbatif et démotivant, au point que de nombreux apprentis musiciens en perdent jusqu’à l’envie de jouer de leur instrument.
    Or, une fois l’instrument abandonné, le solfège n’a plus aucune utilité !
  4. On peut toujours s’y mettre plus tard !
    Le solfège n’étant qu’un outil, si on n’a pas besoin de cet outil immédiatement, il ne sera jamais trop tard pour apprendre à l’utiliser par la suite.
  5. Il existe une notation spécifique pour la guitare : les tablatures
    Sur Internet, on peut trouver la plupart des morceaux actuels et même de nombreux morceaux classiques écrits sous forme de tablatures.
    Les tablatures étant conçues spécialement pour la guitare, la lecture en est beaucoup plus facile et les techniques propres à l’instrument y sont clairement représentées.

Le solfège ne correspond pas forcément à l’image de torture mentale à laquelle il est associé.
Par rapport à la guitare, il ne faut donc pas le voir comme une étape obligatoire, mais il faut comprendre les atouts indéniable du solfège en tant qu’outil et s’y intéresser au moment où ça a(ura) une vraie utilité pour vous.

Alors, pensez-vous qu’apprendre le solfège est utile pour vous ?

Laissez vos commentaires...

Catégories : Lecture

Mots-clés : , , , ,