Concentrez-vous sur l’essentiel à la guitare

Concentrez-vous sur l'essentiel à la guitareLorsque l’on tente d’apprendre un nouveau morceau à la guitare et que l’on est confronté à des difficultés techniques, un réflexe naturel consiste à vouloir se concentrer sur ces difficultés.

C’est une démarche valable qui permet de travailler spécifiquement les points les plus délicats du morceau.

Mais une fois cette étape scolaire franchie, il est temps de se concentrer sur l’essentiel…

Pourquoi se concentrer sur l’essentiel ?

Lorsque l’on joue de la guitare, notamment sur un morceau qui présente des difficultés particulières, il y a beaucoup de choses en gérer en même temps.

Il faut parvenir à mémoriser les parties, positionner ses doigts pour enchaîner les accords et les notes de manière fluide, respecter le rythme, utiliser les bonnes techniques…

Le problème, lorsque l’on doit gérer autant de choses à la fois, c’est que ça nous incite à adopter une démarche scolaire, analytique, séquentielle, où l’on joue les notes l’une après l’autre en se concentrant sur le positionnement des doigts ou les techniques à utiliser.

A l’oreille, le rendu musical semble hésitant, un peu instable rythmiquement, et le fait de vouloir bien faire nuit finalement à la qualité du résultat.

Or, lorsque l’on joue un morceau de guitare, le but n’est pas de respecter des techniques, le but est simplement que le résultat sonne bien et soit agréable à écouter.

Qu’est-ce que l’essentiel ?

Découvrir ce qui est essentiel dans un morceau est une étape délicate mais extrêmement importante.

La plupart du temps, ce sont le rythme, les suites d’accords et les mélodies principales qui sont vraiment essentielles.
Si vous supprimez l’un de ces 3 éléments, ce que vous jouerez ne ressemblera plus du tout au morceau original.

Même si certains détails techniques contribuent à enrichir le morceau, ils ne sont pas toujours essentiels.

Pour savoir ce qui est essentiel, la solution consiste donc simplement à supprimer un élément pour déterminer si son absence nuit à la façon dont sonne le morceau.

Ainsi, un glissé entre 2 notes peut apporter une petite originalité au morceau sans pour autant être nécessaire.
Si vous supprimez ce glissé et que le morceau sonne toujours très bien sans lui, c’est qu’il ne s’agit pas d’un élément essentiel.

Concentrez-vous sur l’essentiel

Le but n’est évidemment pas de simplifier le morceau à outrance et de le transformer en une fade suite d’accords joués en rythme.

L’idée consiste à repérer ce qui est vraiment important dans le morceau et à se focaliser dessus pour être certain d’avoir un résultat intéressant musicalement.

Une fois que vous êtes capable de faire sonner un morceau en ne jouant que l’essentiel, il est toujours temps de travailler plus spécifiquement les points techniques délicats de manière à enrichir le morceau et se rapprocher au maximum de l’original.

Pour résumer l’avantage de cette méthode, voici 2 hypothèses selon qu’on en tire profit ou non :

  • On peut décortiquer le morceau en s’attardant sur chaque difficulté et en ne passant pas à la suite tant qu’un point technique n’est pas parfaitement maîtrisé.
    L’avantage est que l’on traite les difficultés au fur et à mesure.
    L’inconvénient est que tant que l’ensemble des difficultés n’aura pas été traité, le résultat ne sonnera pas bien, ne sera pas musical, et il faudra beaucoup de pratique avant d’obtenir un résultat correct.
  • On peut se concentrer sur l’essentiel, et traiter les difficultés techniques petit à petit par la suite.
    L’inconvénient est que le résultat pourra sembler simpliste au début, et il manquera certaines particularités du morceau.
    L’avantage est que vous parviendrez ainsi à produire un résultat intéressant, musical, en place rythmiquement dès le début, avant même d’avoir pris le temps de travailler les points techniques du morceau.
    Puis lorsque vous traiterez les difficultés, le morceau s’enrichira petit à petit, tout en conservant sa stabilité sur les points essentiels.

Cette méthode ne changera rien au temps de travail total qui sera nécessaire pour parfaitement maîtriser le morceau.

Mais si pendant cette phase de travail vous prenez plaisir à jouer le morceau et que le résultat est agréable à écouter, il serait dommage de vous en priver.

Et vous, est-ce que vous vous concentrez sur l’essentiel ?

Laissez vos commentaires...

Catégories : Astuce

Mots-clés : ,