Faut-il des ongles longs pour jouer de la guitare ?

Faut-il des ongles longs pour jouer de la guitare ?On voit des guitaristes avec des ongles très longs.
D’autres ont des ongles ras.
Pourtant, tous ont la sensation d’avoir fait le meilleur choix pour jouer de la guitare.

Mais pour quelqu’un qui veut débuter la guitare, il n’est pas facile de s’y retrouver.

Faut-il se laisser pousser les ongles ?

Faut-il au contraire les couper ?

Tentons d’étudier les différents cas…

Les ongles de la main gauche

Les doigts de la main gauche (pour les guitaristes qui jouent en droitiers) sont ceux qui vont appuyer sur les cordes pour positionner les accords ou les notes.

Ils n’ont donc pas pour rôle de gratter les cordes.

Ainsi, le fait que les ongles de la main gauche soient longs ou courts n’aura pas réellement d’influence sur la sonorité de la guitare.

Par contre, pour appuyer efficacement sur les cordes, le fait d’avoir des ongles long peut créer un obstacle.

En effet, il est difficile d’appuyer sur une corde avec la pulpe du doigt lorsque l’ongle est en butée contre une frette ou contre la touche de la guitare.

Quel que soit le style auquel on s’intéresse, il faudra donc faire en sorte de conserver des ongles courts à la main gauche.

J’ai eu parmi mes élèves de nombreuses femmes qui ont dû faire le sacrifice de leurs ongles longs à la main gauche pour pouvoir jouer de la guitare de manière confortable.

Par ailleurs, comme je le précisais dans l’article La caisse à outils du guitariste, avoir un coupe-ongles à portée de la main est toujours utile lorsqu’on joue de la guitare.
Il est frustrant de ne pas réussir à jouer un morceau que l’on croyait maîtriser, juste parce que les ongles de sa main gauche ont poussé d’un demi-millimètre de trop.

Les ongles de la main droite

La longueur des ongles de la main droite génère souvent plus de débats.

En effet, la main droite servant à gratter les cordes et donc à mettre ces dernières en vibration, le fait d’avoir des ongles ras ou des ongles plus ou moins longs pourra avoir une influence majeure sur la sonorité de la guitare.

De nombreux guitaristes classiques ou flamenco font le choix de garder les ongles de leur main droite longs, tandis que certains guitaristes ne jouent qu’au médiator et peuvent donc se permettre de garder leurs ongles ras.

Entre ces 2 extrêmes, il existe des tas d’intermédiaires qui dépendront du style de guitare, du style de musique et des habitudes du guitariste.

Voyons les conséquences de 3 choix de longueurs des ongles de la main droite…

Les ongles ras

Lorsque les ongles sont très courts, ils n’ont pas d’influence sur la sonorité puisque la plupart du temps, ils ne pourront pas toucher les cordes.

C’est un choix intéressant pour les guitaristes qui jouent exclusivement au médiator ou pour ceux qui jouent avec la pulpe des doigts afin d’obtenir un son doux et feutré.

Les ongles courts

Lorsque les ongles sont un peu moins courts, ils vont pouvoir servir pour gratter les cordes, éventuellement en complément de la pulpe des doigts.

Il sera ainsi possible d’obtenir une sonorité plus brillante et avec plus d’attaque.
Les ongles n’étant pas trop longs, ils seront généralement assez résistants et les risques de casse seront réduits.

Les ongles longs

C’est une pratique très fréquente chez les guitaristes classiques, mais c’est aussi un choix possible pour des guitaristes de tous styles.

L’intérêt de laisser pousser les ongles de sa main droite est de pouvoir attaquer les cordes de manière franche et précise en obtenant une sonorité définie et brillante.

Le principal inconvénient de jouer avec des ongles longs, c’est l’entretien qu’ils réclament.
En effet, contrairement aux médiators, la forme des ongles évolue en permanence au rythme de leur pousse.
Donc pour qu’ils aient toujours la forme idéale correspondant à votre technique de jeu, il peut être utile de les recouper et de les limer très régulièrement.

D’autre part, des ongles longs ont tendance à être relativement cassants.
Ainsi, de nombreux guitaristes renforcent leurs ongles à l’aide de durcisseur ou de vernis incolore.
D’autres ont les ongles si fragiles qu’il est impensable pour eux de les utiliser plus de 5 minutes sans les voir voler en éclats.
La solution consiste à utiliser de faux ongles, souvent collés sur les ongles naturels, et qui seront beaucoup plus résistants que ces derniers.

En outre, le fait d’avoir les ongles courts à la main gauche et longs à la main droite vous attirera la curiosité des profanes qui, n’en saisissant pas l’utilité, vous assèneront de questions.

Que choisir ?

Dans tous les cas, les ongles de votre main gauche demanderont à être conservés plutôt courts.

En ce qui concerne la main droite, si vous avez déjà les ongles assez longs, ne les coupez pas avant d’être certain que c’est la meilleure option pour votre pratique de la guitare.

Si vos ongles sont courts, vous pourrez les garder ainsi, ou bien faire l’essai de les laisser pousser suffisamment pour être capable de voir, et surtout de ressentir et d’entendre la différence.

Et vous, laissez-vous pousser vos ongles pour jouer de la guitare ?

Laissez vos commentaires...

Catégories : Débuter

Mots-clés : ,