Pourquoi ma guitare se désaccorde ?

Pourquoi ma guitare se désaccorde ?Si vous avez déjà eu une guitare entre vos main au moins une fois dans votre vie, vous avez forcément déjà été confronté au problème de l’accordage et de la tenue d’accord de la guitare.

Certains guitaristes débutants s’imaginent qu’il suffit de faire accorder sa guitare par le vendeur le jour de l’achat.
Puis, il n’auront qu’à jouer sur leur instrument, sans avoir à se soucier de son accordage pendant des mois.

La réalité est toute autre, et il est important de comprendre pourquoi.

Pourquoi l’accordage de la guitare change-t-il ?

Pour expliquer pourquoi une guitare se désaccorde toute seule, il suffit de comprendre comment est constituée une guitare.

Il s’agit, dans l’immense majorité des cas, d’un instrument en bois sur lequel sont tendues des cordes en métal ou en nylon.

Or, même si le métal est un matériau résistant, à force d’être sous tension en permanence, il est normal qu’il finisse par s’étirer. Et en ce qui concerne le nylon, le phénomène est encore plus flagrant.

Mais en réalité, encore plus que les cordes, c’est avant tout l’instrument lui-même qui a tendance à se déformer.

En effet, le bois est un matériau tendre qui est très sensible aux variations de température et d’hygrométrie.

Ainsi, même lorsque le bois du manche a réussi à s’adapter à la forte tension exercée par les cordes, il continue à être tributaire de la météo.

Une légère hausse ou une légère baisse de la température ambiante suffit à ce que le bois se dilate ou se rétracte.
A moins de gros écarts de température, l’effet n’est pas forcément flagrant à l’œil nu, mais les problèmes d’accordage ont tendance à sauter aux oreilles.

La température n’est qu’un exemple parmi les nombreuses sources de désaccordage possibles.

Nous allons en détailler d’autres :

  • La température et l’hygrométrie : au même titre que la température, l’hygrométrie, c’est à dire l’humidité dans l’air, a un effet de déformation assez marqué sur le bois. Cette déformation n’a pas forcément de conséquences graves sur l’instrument, mais l’accordage s’en ressent forcément.
  • Le montage des cordes : lors du changement des cordes, il est généralement conseillé d’effectuer plusieurs tours autour des mécaniques avec la corde, afin que celle-ci ne puisse pas glisser sous l’effet de la tension.
    Par conséquent, lorsqu’une corde est mal montée, elle est susceptible de se détendre progressivement, et donc de ne pas permettre un accordage stable de l’instrument.
  • Le transport : dès lors que vous transportez votre guitare, elle est secouée, elle peut recevoir des chocs, des vibrations qui ont un effet direct sur son accordage.
    Et si vous la transportez dans une housse souple, le simple fait de poser votre guitare à plat risque d’effectuer une pression sur les boutons des mécaniques, et donc de désaccorder les cordes correspondantes.
  • La qualité des mécaniques : sur certains instruments d’entrée de gamme, ainsi que sur certains anciens instruments, la mauvaise qualité ou l’usure des mécaniques est parfois responsable du défaut d’accordage.
    Si les mécaniques ont du jeu ou qu’elles ne permettent plus un bon maintien de la corde, il est logique que celle-ci finisse par se détendre.
  • L’usure des cordes : les cordes sont des accessoires éphémères. Elles sont sous tension en permanence, et il est donc normal que leur usure rende l’accordage de l’instrument moins stable, même si en apparence, elles ne semblent pas forcément oxydée ou usées.
  • La corde se coince dans le sillet de tête : c’est un phénomène qui n’est pas forcément facile à repérer visuellement, mais il est fréquent que les cordes aient tendance à se coincer dans les rainures du sillet de tête.
    Ainsi, lorsque vous accordez la guitare, la corde est plus tendue du coté de la tête que coté manche.
    Et dès que vous commencez à jouer, la tension de la corde des 2 cotés du sillet s’équilibre, parfois en émettant de petits bruits de claquements, et l’accordage se retrouve faussé.
  • La tige de réglage (truss rod) est desserrée : il s’agit là d’un cas plus rare, mais on s’aperçoit parfois sur certaines guitares que la tige de réglage (voir l’article correspondant) est complètement détendue.
    Dans ce cas, les cordes exercent une tension sur le manche, mais la tige qui est sensée contrebalancer cette tension ne fait pas son travail, rendant l’accordage de l’instrument instable.

Quelles sont les solutions ?

Voici quelques pistes pour limiter les risques de désaccordage de votre guitare :

  • La température et l’hygrométrie : il n’y a pas vraiment de solution miracle, un instrument en bois sera toujours tributaire de la température et de l’humidité dans l’air.
    Cela dit, en évitant de laisser votre instrument dans votre voiture en plein soleil, ou dans une cave ou un garage froid et humide, vous pourrez déjà limiter ce genre de problèmes.
    Pour les plus méticuleux d’entre vous, il existe des ustensiles spécialisés à placer sur votre instrument ou dans son étui, et qui permettent de mesurer ou de stabiliser l’humidité ambiante.
  • Le montage des cordes : prenez le temps de monter vos cordes avec soin de manière à les empêcher de glisser des mécaniques.
    En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à un guitariste plus expérimenté ou à consulter une des nombreuses vidéos qui abordent le sujet sur internet.
  • Le transport : là encore il n’y aura pas de solution miracle, mais faites en sorte que votre guitare ne subisse pas de coups, même si elle est protégée par un étui rigide.
    A ce sujet, un étui rigide ou semi-rigide vous évitera d’appuyer sur les mécaniques par mégarde, comme c’est souvent le cas avec une housse souple.
  • La qualité des mécaniques : vérifiez que les mécaniques fonctionnent correctement, sans forcer,mais sans tourner dans le vide . Assurez-vous qu’elles soient bien visées sur la tête de votre guitare et qu’il n’y ait pas de jeu. En cas de mécaniques défectueuses, ça vaut souvent le coup d’investir quelques euros pour les remplacer.
    Au besoin, il existe même des mécaniques à blocage qui amélioreront encore la stabilité de l’accordage.
  • L’usure des cordes : dans ce cas, il ne s’agit pas d’un défaut de l’instrument, mais du cycle de vie normal des cordes qui sont des pièces d’usure.
    Pensez simplement à les remplacer régulièrement même si leur usure n’est pas visible de manière flagrante.
  • La corde se coince dans le sillet de tête : ce phénomène peut avoir plusieurs causes.
    Parfois il s’agit de l’oxydation des cordes qui rend celles-ci moins lisses, et elles ont tendance à accrocher dans les rainures du sillet. Un simple remplacement des cordes usées peut alors résoudre le problème.
    Parfois il s’agit d’un problème de largeur des rainures du sillet qui est insuffisante pour le diamètre des cordes. Dans ce cas, on peut tenter de recouvrir ces rainures de crayon à papier (dont la mine est composée de graphite), de manière à ce que les cordes coulissent plus facilement.
    Si cette astuce ne suffit pas, il faudra peut-être élargir très légèrement les rainures. Les conseils et l’expérience d’un luthier seront alors un vrai atout dans ce cas.
  • La tige de réglage (truss rod) est desserrée : même dans le cas ou le manche de votre guitare n’a pas besoin d’être très serrée, il est important que l’écrou soit au moins légèrement serré afin que la tige ne soit pas totalement détendue. Ce problème ne concerne généralement pas les guitares classiques qui ne comportant pas de truss rod.
    Consultez l’article Comment régler le manche de sa guitare ? pour plus d’infos.

La malédiction de la corde de Sol

Les problèmes d’accordage ne sont pas toujours identiques sur les 6 cordes.
Il est fréquent que la 3ème corde, la corde de Sol, soit plus sujette que les autres à ce problème.

Même si ce phénomène semble parfois incompréhensible, il y a quand même un élément qui peut servir d’explication.

Le principale difficulté vient du fait que la corde de Sol soit trop grosse pour être pleine et trop fine pour être filée.

En effet, sur certaines guitares, la corde de Sol est la plus grosse des cordes pleines, et son diamètre important nuit à son accordage.
A l’inverse, sur d’autres guitares, la corde de Sol est la plus fine des cordes filées (c’est à dire qui comportent un filetage).
Or, même si le diamètre extérieur de la corde est important, l’âme de la corde (la partie pleine que l’on recouvre avec le filetage métallique) est très fine, ce qui nuit également à son accordage.

La solution que certains guitaristes adoptent consiste à utiliser un tirant de corde plus important (c’est à dire des cordes plus grosses) de manière à ce que la corde de sol ait un diamètre suffisant pour comporter un filetage sans nuire à sa tenue d’accord.

Mais même si ça améliore la tenue d’accord, ça peut être au détriment du confort de jeu, donc c’est une option à choisir en connaissance de cause.

Conclusion

Vous aurez compris que de nombreux paramètres peuvent influer sur la tenue d’accord d’une guitare.
Certains sont difficiles à maîtriser, tandis que d’autres réclament juste un peu d’attention.

Vous pouvez notamment faire en sorte de ne pas exposer votre instrument à de grosses variations de température ou d’hygrométrie, lui éviter de subir des chocs, faire en sorte que les cordes soient montées correctement…

Il faut surtout prendre conscience qu’il est normal de devoir réaccorder sa guitare régulièrement, pour ne pas dire à chaque fois que vous jouez.

Et il faut accepter le fait que la guitare n’est pas un instrument électronique, et qu’elle sera donc sensible à son environnement.

Et vous, votre guitare se désaccorde-t-elle ?

Laissez vos commentaires...

Catégories : Matériel

Mots-clés : , ,