Qu’est ce qu’un capodastre et à quoi ça sert ?

Qu’est ce qu’un capodastre et à quoi ça sert ?

Peut-être en avez-vous entendu parler sans en connaître l’utilité, ou peut-être ne saviez-vous-même pas que ça existait.

Pourtant, peut-être sans le savoir, vous avez vu beaucoup de guitaristes l’utiliser et c’est un accessoire qui peut rendre de grands services et nous simplifier la vie à la guitare.

Avant de décrire les utilisations possibles du capodastre, voyons d’abord de quoi il s’agit.

Qu’est-ce qu’un capodastre ?

Un capodastre (on dit souvent « capo » en abrégé) est un accessoire qui permet d’appuyer sur toutes les cordes, comme on le ferait avec l’index dans un accord barré, de manière à virtuellement décaler les cordes à vide.

Ainsi, un capo placé à la 2ème case permettra, lorsqu’on jouera les cordes à vide, d’entendre les notes placées à la 2ème case, comme si on avait positionné nos doigts à cet endroit.

L’avantage, c’est que ces notes sont accessibles sans avoir besoin d’utiliser les doigts de la main gauche.
L’inconvénient, c’est que les notes situées avant le capodastre ne sont plus disponibles.

A quoi ça sert ?

Voici quelques exemples d’utilisation du capodastre :

  • Jouer plus aigu sans changer les positions
    C’est l’utilisation la plus connue du capodastre.
    Le capo permet de décaler les cordes à vide.
    Ainsi lorsqu’on joue un morceau, il suffit d’ajouter un capo pour que la tonalité devienne plus aigüe, sans changer la façon de jouer ni les positions d’accords.
    Ce principe est très souvent utilisé pour adapter la hauteur d’une chanson aux capacités vocales du chanteur.
    Le fait d’utiliser un capo permet au chanteur d’utiliser un registre plus aigu plutôt que d’être limité à la zone grave de sa voix.
    C’est donc un gros atout pour la personne qui chante, et ça ne change pas grand-chose dans la façon de jouer du guitariste.
  • Eviter les barrés ou positions compliquées
    Une autre raison d’utiliser un capo consiste à se simplifier la tâche.
    Plutôt que d’utiliser des accords barrés ou des positions d’accords délicates à positionner, ajouter un capo permet de remplacer ces positions par des positions d’accords plus standards et plus faciles à jouer.
  • Développer de nouveaux doigtés et des variantes intéressantes
    Sur le même principe que l’utilisation précédente, utiliser un capo permet de remplacer les positions d’accords d’origine par des positions plus adaptées à ce que l’on souhaite faire.
    Plutôt que d’utiliser une position qui nécessite 4 doigts de la main gauche, utiliser le capo permet parfois de n’utiliser que 3 doigts pour jouer le même accord.
    Ainsi, le 4ème doigt devient disponible pour créer des variantes de l’accord ou imbriquer une mélodie entre les accords.

Comment choisir son capodastre ?

Il existe des capodastres différents selon le type de guitare sur laquelle on veut l’utiliser.

Généralement, les guitares classiques ont un manche plat, nécessitant donc un capodastre plat.
A l’inverse, les guitares électriques et les guitares folk comporte un certain « radius », c’est-à-dire un léger arrondi sur la surface du manche. Le capodastre devra donc respecter cette courbure pour être efficace.

Il existe de nombreux systèmes de fixation différents pour les capos, mais je vais me contenter de décrire les 2 que l’on retrouve le plus souvent.

Les capodastres à lanière

La barre du capo est maintenue en contact avec le manche grâce à une lanière qui fait le tour de ce dernier et vient se fixer sur la barre à l’aide de crans situés sur le dessus.

Ce type de modèles existe évidemment pour guitare classique ou pour guitare folk/électrique :

Capodastre à lanière pour guitare classiqueCapodastre à lanière pour guitare folk/électrique

Les capodastres à ressort

Sur ce type de capos, la partie supérieure qui est sensée appuyer sur les cordes et la partie inférieure forment une sorte de pince maintenue par un système de ressort.
L’avantage, c’est que l’on peut ouvrir et fermer cette pince rapidement et aisément en n’utilisant qu’une seule main, contrairement aux capodastres à lanière qui sont plus longs à positionner.
D’autre part, cette fonction de pince permet de laisser le capo fixé sur la tête de la guitare lorsqu’on ne l’utilise pas, de manière à l’avoir toujours sous la main.
Les capodastres à ressort sont donc un peu plus onéreux mais le confort d’utilisation justifie cette différence.

Ici aussi, il existe des modèles pour guitare classique ou pour guitare folk/électrique :

Capodastre à ressort pour guitare classiqueCapodastre à ressort pour guitare folk/électrique

Le capodastre « Creative Tunings Spider Capo »

Certains fabricants commencent à proposer des capodastres originaux qui offrent de nombreuses possibilités.

C’est notamment le cas du Creative Tunings Spider Capo.
Ce capodastre a la particularité de pouvoir gérer les 6 cordes indépendamment.
Il se fixe grâce à un serrage latéral sur les bords du manche, puis on peut actionner 6 petits leviers pour appuyer sur les cordes individuellement.
Ainsi, il est possible de choisir la ou les cordes qui subiront l’action du capodastre et celles qui conserveront leur note d’origine.

Creative Tunings Spider Capo Acoustic

Ce modèle de capodastre est un peu plus onéreux qu’un capodastre standard, mais il présente 2 atouts majeurs :

  • D’une part, il est utilisable indifféremment sur une guitare classique, une guitare folk ou une guitare électrique. Il est donc inutile d’acheter 2 capodastres différents pour pouvoir jouer aussi bien sur sa guitare classique que sur sa guitare folk ou électrique.
  • En termes de créativité musicale, il offre des options qui seraient techniquement impossibles à obtenir avec un capodastre standard, même pour le meilleur guitariste au monde.

Conclusion

L’utilisation d’un capodastre n’est pas systématique, mais c’est un accessoire qu’il est intéressant d’avoir sous la main lorsque les circonstances le justifient.
Ça simplifie la vie sur certains morceaux et ça offre de nouvelles possibilités sur d’autres.

Et vous, utilisez-vous un capodastre ?

Laissez vos commentaires...

Catégories : Matériel

Mots-clés : ,