Comment choisir sa guitare ? – 2ème partie

Comment choisir sa guitare ?Après avoir découvert ce qui caractérise les différents types de guitares dans la 1ère partie de cet article, nous allons aujourd’hui nous intéresser plus en détails aux critères de sélection d’une guitare.

Certains de ces critères seront juste affaire de goût.
D’autres seront primordiaux pour trouver un instrument confortable et agréable à jouer.

L’esthétique

C’est un critère qui peut sembler anecdotique au premier abord, mais il n’en est pas moins essentiel.
La guitare n’est pas qu’un outil de production de notes de musique.
C’est avant tout un objet « coup de cœur » et il existe même des collectionneurs passionnés qui passent plus de temps à admirer et à lustrer leurs guitares qu’à en jouer.

Au même titre que pour le choix du type de guitare, choisir une guitare dont l’esthétique vous plaise pourra être un argument important qui vous motivera à en jouer de manière plus régulière qu’une guitare qui vous laisserait indifférent.

La forme et le volume

Il est important d’être à l’aise avec sa guitare, qu’elle soit suspendue à l’aide d’une sangle ou posée sur la cuisse.
Il n’y a pas un modèle de guitare plus confortable que les autres de manière universelle.
Il s’agit avant tout de trouver un instrument adapté à votre taille et à votre morphologie.
Pour les enfants, il existe des guitares 1/2 (jusqu’à 7 ans environ) ou 3/4 (de 8 à 12 ans environ), qui sont d’exactes répliques des modèles adultes mais adaptées aux petits gabarits.

L’idéal est de prendre la guitare en mains avant de l’acquérir.
Même si vous ne savez pas encore jouer, cela vous permettra de repérer par exemple si la caisse de résonance est trop volumineuse, si vous ne parvenez pas à positionner la guitare de manière confortable, ou si elle glisse.

Attention à certaines guitares électriques dont la forme n’est pas prévue pour la positionner sur la cuisse. C’est le cas des modèles Gibson Flying V par exemple.
Sur ce type de guitares, vous devrez utiliser une sangle même lorsque vous jouez assis.

Le manche

Le confort du manche est lui aussi un point essentiel à vérifier.
Si vous avez de petites mains, vous aurez peut-être du mal à jouer sur une guitare dont le manche est très large ou très épais.

Même si vous ne jouez pas encore, tentez au moins d’empoigner le manche avec la main gauche (ou la droite si vous êtes gaucher).
Vous deviez parvenir à faire tout le tour du manche avec vos doigts.
Normalement, le pouce devrait pouvoir toucher le majeur avec facilité.

La distance des cordes par rapport au manche est aussi très importante.
Au milieu du manche, la distance entre les cordes et le dessus des frettes devrait être au maximum de 2 ou 3 millimètres (consultez l’article Disséquons une guitare classique si vous ignorez ce que sont les frettes).

Dans le cas contraire, ça peut être une question de réglage du manche, mais on trouve parfois des guitares qui, même bien réglées, ont des cordes très hautes.
Il n’est pas impossible de jouer sur une guitare dont les cordes sont à 8 ou 10 millimètres des frettes, mais ce sera beaucoup plus difficile et beaucoup plus fatiguant.
C’est donc à éviter à tout prix, d’autant plus si vous débutez.

La sonorité

Comme je vous l’avais indiqué dans la 1ère partie de cet article, choisir une guitare dont la sonorité vous plaise est primordial.
Il serait dommage de perdre votre motivation uniquement parce qu’à chaque note que vous jouez, le son de casserole de votre guitare vous insupporte.

Si vous ne jouez pas encore, n’hésitez pas à demander au vendeur de jouer quelques notes pour vous. Il est là pour ça et le fait de regarder quelqu’un d’autre jouer sur l’instrument peut vous aider à prendre du recul, et pouvoir juger le son de l’instrument sans vous focaliser sur le stress de jouer avec du monde autour.

Attention à un détail cependant : le son d’une guitare électrique dépend aussi en grande partie de l’amplificateur qui est utilisé.
Lorsque vous écoutez une guitare électrique, vous jugez donc les 2 éléments d’un coup, et non pas la guitare seule comme c’est le cas pour les guitares acoustiques (classique ou folk).

Le caractère ou la polyvalence

Ce point là est moins évident à saisir si vous débutez, mais il peut avoir son importance.

Une guitare qui a du caractère, de la personnalité, est une guitare dont la sonorité est assez typée. Il est facile de la distinguer des autres.

Une guitare polyvalente est une guitare capable de s’adapter à plusieurs styles, même très différents les uns des autres, sa sonorité est passe-partout.

Il s’agit donc là de 2 critères en opposition.
Généralement, plus la guitare est polyvalente, plus sa sonorité sera neutre, donc manquera de caractère.
Et réciproquement, plus la guitare sera typée, plus il lui sera difficile de s’adapter à d’autres styles que celui pour lequel elle a été conçue.

La plupart du temps, les guitares d’entrée de gamme ont une sonorité assez neutre au profit d’une relative polyvalence.

Ce probablement le meilleur choix lorsque l’on débute, à moins que vous ne sachiez à l’avance que vous n’êtes intéressé que par un seul style de musique et que vous recherchez spécifiquement LA sonorité adaptée à ce style.

L’originalité

Il peut être attirant de choisir une guitare qui sorte du commun, que ce soit par son esthétique ou sa sonorité. Une guitare couvertes de fleurs ou têtes de mort, ou entièrement rose fluo sortira de l’ordinaire.

Si ça vous tente, pensez simplement que d’une part, vous risquez de vous en lasser plus vite qu’un instrument plus commun.
Et d’autre part, la guitare sera plus difficile à revendre si un jour vous décidiez de vous en séparer pour changer de modèle.

Conclusion

Vous avez à présent pas mal d’éléments pour vous aider à choisir la guitare qui vous correspond le plus.

Mais même si vous oubliez certains détails techniques lors de votre choix, ne choisissez jamais une guitare par dépit, choisissez toujours une guitare qui vous plait et qui vous donnera envie de jouer.

Partagez vos expériences, quelle guitare avez-vous choisie ?

Laissez vos commentaires...

Catégories : Matériel

Mots-clés : , ,