Qu’est-ce qu’une cocotte à la guitare ?

Qu’est-ce qu’une cocotte à la guitare ?La plupart des guitaristes sont surpris lorsqu’ils entendent parler d’une cocotte pour la première fois, et ce fut d’ailleurs mon cas.

Mais le terme cocotte est vraiment utilisé pour désigner une technique spécifique à la guitare.

Dans cet article, vous allez découvrir de quoi il s’agit, et nous mettrons ça en application dans un prochain gimmick Instinct Guitare, pour lequel vous pourrez télécharger les tablatures et le playback d’accompagnement en MP3.

De quoi s’agit-il ?

Une cocotte est façon de jouer qui consiste à enchaîner des notes seules, mais de manière beaucoup plus rythmique que ce que l’on fait généralement pour créer une mélodie ou un solo.

Généralement les autres cordes sont étouffées, ce qui permet d’avoir une attaque rythmique franche au niveau de la main droite, sans risque d’obtenir des résonances indésirables.

De plus, la technique du palm mute est aussi très utilisée pour apporter un coté étouffé aux notes de notre cocotte.

Les cocottes sont très utilisées dans certains styles de musique comme le funk, le reggae, le rythm&blues, mais on peut aussi les rencontrer plus occasionnellement dans de nombreux autres styles de musique.

D’où viennent les cocottes ?

Mes recherches ne m’ont pas permis de découvrir quelle est l’origine des cocottes, qui les aurait utilisées en premier, ni même d’où provient le terme.

On peut légitimement supposer que la similitude entre le son d’une cocotte et le caquètement d’une poule a pu entrer en ligne de compte, mais je n’ai même aucune certitude à ce sujet.

Quoiqu’il en soit, il n’est pas utile de maîtriser l’historique de la cocotte pour pouvoir en profiter et l’utiliser pour enrichir ses rythmiques.

Quelques exemples célèbres

  • James Brown – It’s Too Funky In There : pour entendre distinctement les cocottes, avancez jusqu’à 3min15.

  • Chic – Le Freak : Nile Rodgers, le guitarists du groupe Chic, est aussi connu pour avoir participé aux albums de nombreux artistes (Diana Ross, Madonna, Davie Bowie, Daft Punk, Claude Nougaro, Duran Duran, Inxs…), souvent en utilisant des cocottes.

  • Claude Nougaro – Nougayork : la cocotte apparait dans le morceau au bout de 15 secondes.

  • Daft Punk – Get Lucky : ici une guitare joue une cocotte pendant qu’une deuxième guitare joue une rythmique dans les aigus. Il est donc possible que vous ne parveniez pas à dissocier les deux à la première écoute.

  • Bob Marley – Could You Be Loved : dans le reggae, les cocottes sont également très utilisées, comme dans Could You Be Loved sur lequel ce sont les cocottes qui débutent le morceau.

Quelles notes utiliser pour jouer une cocotte ?

Sachant qu’une cocotte consiste généralement à utiliser des notes seules, on se retrouve dans le même contexte que si on cherchait à jouer un solo, donc les mêmes principes pourront s’appliquer.

On peut évidemment utiliser les notes des accords joués par les autres instruments, ou bien utiliser une gamme qui corresponde à la tonalité.

Quels que soient les styles de musique, les gammes pentatonique sont très souvent utilisées pour jouer des cocottes.

Vous pouvez donc à cet effet consulter les vidéos concernant les gammes pentatoniques et l’improvisation, notamment la vidéo Quelle gamme pentatonique pour quels accords ? ou la formation Improvisez à la guitare.

Sur quel type de guitare peut-on jouer des cocottes ?

D’un point de vue technique, il est possible de jouer des cocottes sur n’importe quel type de guitare.

Cela dit, dans la plupart des morceaux, les cocottes sont très souvent jouées par une guitare électrique, plus occasionnellement une guitare folk, et assez rarement une guitare classique, même si ça peut aussi arriver.

Comment jouer une cocotte dans la pratique ?

Une fois les notes choisies, on utilise généralement un médiator qui effectue un mouvement régulier et permanent, comme c’est le cas lorsque l’on joue une rythmique.

Pour découvrir les techniques pour jouer des rythmes à la guitare, consultez la vidéo Jouons un premier rythme ou la formation Maîtrisez le rythme à la guitare.

Le principe rythmique d’une cocotte sera donc le même, sauf que l’action sera concentrée sur une ou deux cordes plutôt que de cibler toutes les cordes d’un accord.

Pour ça, les cordes non utilisées sont étouffées avec la main gauche afin d’éviter les résonances indésirables lorsque le médiator touche ces cordes, volontairement ou par mégarde.

Souvent, on alterne entre des notes qui résonnent librement et des ghost notes (notes mortes), c’est-à-dire des bruits percussifs créés en étouffant les cordes avec la main droite.

Les notes ne sont donc pas jouées en permanence, mais le débit rythmique est quant à lui régulier puisqu’on a une alternance entre les notes mortes et les notes jouées.

On peut aussi étouffer légèrement les cordes avec la main droite pour donner une sonorité plus sèche aux notes (technique du palm mute).

Conclusion

A moins que vous ne jouiez en groupe et que vous ne jouiez dans des styles de musique spécifiques qui réclament de les utiliser en permanence, il est probable que vous n’utiliserez pas les cocottes tous les jours.

Cela dit, il est intéressant de savoir de quoi il s’agit, ne serait-ce que pour ne pas être dans incompréhension lorsqu’un autre musicien vous parle de cocottes.

Les techniques utilisées pour jouer des cocottes sont à mi-chemin entre les rythmiques et les solos, ce qui fait que si vous vous intéressez aux deux sujets, vous devriez pouvoir facilement adapter les techniques que vous maîtrisez déjà pour pouvoir jouer des cocottes.

Laissez vos commentaires...

Catégories : Rythme, Technique

Mots-clés : , , , , ,